Pubness : l'interview

Publiée le : 01/03/2022

Rares sont les groupes de la Province… à faire dans le folk/rock celtique ! Pubness – dont on appréciera le jeu de mot au passage, est de ceux-ci. Et s’il est une chose que le groupe a bien compris, c’est qu’il n’y a pas que la bière qui regroupe les âmes ; il y a aussi l’humour et l’amour d’un style musical décidément à part ! Rencontre !

Première question : qui est responsable du nom du groupe ? 
C’est Bastien (le moustachu à la tin whistle) qui s’est réveillé un beau jour de Saint Patrick avec l’illumination suivante : « Si un jour, on fonde un groupe de musique irlandaise, on l'appellera Pubness !» Deux ans plus tard, le petit Pubness était né ! (rires)

Qu’est-ce qui vous plaît tant dans la musique populaire irlandaise ?
L’énergie que cette musique dégage, le côté convivial et festif ! Dès que tu écoutes un concert de musique irlandaise, t’as envie d’être pote avec tout le groupe. Puis, c’est vraiment une musique populaire qui rassemble les troupes et c’est beau à voir. Et la bière qui coule à flot n’est pas non plus à négliger (rires)…

Les Irlandais adorent faire la fête ; du coup, en live, vous avez plutôt intérêt à assurer, non ?
Ha ha ha… la pression ! Quoique… nous, on la boit ! Enfin surtout en stout ! Mais en effet, il vaut mieux assurer de ce côté-là, et ça ne nous fait pas peur ! D’ailleurs, viens vérifier par toi-même le vendredi 18 mars au Velvet Bar à Malmedy ou bien le samedi 19 mars à Rogery pour fêter la Saint-Patrick !

Des reprises, c’est bien… mais des titres originaux, c’est mieux ; il y a des envies, de ce côté-là, chez Pubness ?
Des compositions sont déjà là mais on les garde juste au frais pour les concerts. D’ailleurs, on en a proposé une lors de notre dernier live Facebook qui était le jeudi 24 février. Ce concert est disponible en replay sur notre page. Et nous avons encore mille idées en tête car nous avons tous des âmes de compositeur.
Puis les reprises que nous jouons ne sont pas des copies 100% conformes, nous les arrangeons toujours à notre sauce, afin que nos morceaux reflètent l’énergie du groupe.

Vous vous voyez où, dans 10 ans ?
Jouer à Dublin en première partie des Dropkick Murphys et vous ?

L’album ultime de chansons folk irlandaises que tout le monde devrait posséder chez soi ?
Hum… question intéressante ! L’album éponyme « The High Kings », du groupe du même nom et aussi leur album « Live in Ireland ». Ces albums dégagent beaucoup d’énergie positive propre à la musique traditionnelle irlandaise. Et du côté plus rock, ça serait l’album « Druncken Lulabies » des Flogging Molly qui transpire l’irish grunge !

Propos recueillis par Romuald Collard.

Crédit photo : Victor Dumont.