Breaking Out : nouveau single !

Publiée le : 18/11/2021

Mis en place à l’initiative de la Province de Luxembourg, les « Parcours amplifiés » permettent depuis 2014, à de jeunes artistes et groupes de bénéficier d’un programme d’accompagnement musical personnalisé.
Ce dispositif destiné à développer et promouvoir leur projet musical, leur propose des ateliers modulaires et complémentaires qui rendent compte des différentes composantes des musiques actuelles (informations/ressources ; formation ; répétition, enregistrement, scène). L’accompagnement artistique est coordonné le Service provincial Culture et Sport et par 3 Maisons de Jeunes (Arlon, Bastogne, et Marche-en-Famenne).
Nous avons rencontré « Breaking Out», le groupe lauréat 2020 qui clôture cette année sa participation à cette formation, par l’enregistrement de leur tout nouveau single « Look so Cool ».


Il y a maintenant plus d’un an, nous publiions sur l’ampli une interview du groupe qui était alors en formule trio. Avec l’arrivée de Lucas Monner à la basse, j’imagine que cela a été un sacré « plus » pour la section rythmique et pour vos compos ?

Bien sûr, avant l’arrivée de Lucas, on sentait qu’il manquait quelque chose dans notre son. Ce problème se faisait d’autant plus ressentir en live, c’est pourquoi on a toujours voulu d’un bassiste dans le groupe. Le but était de trouver la perle rare qui allait combler nos besoins. Lucas est un excellent musicien bourré de talent, qui sait faire sonner son instrument pour l’adapter au style rock du groupe. Maintenant, on a un son beaucoup plus complet. Lucas ajoute une nouvelle dimension sonore et un super soutien rythmique. En plus de ça, il s’est très vite adapté au groupe et a facilement trouvé sa place en amenant des idées supplémentaires ; c’est un réel plaisir de travailler avec lui sur ce projet.

Comment s’est passé cette sortie de confinement pour le groupe ? Vous avez eu l’occasion de jouer à nouveau en live ?

C’était plus qu’un soulagement… ce confinement était un véritable frein pour toute l’évolution du groupe, plus de dates de concert et même des difficultés pour se voir et répéter ensemble… En revanche, on a eu du temps pour mûrir notre projet et peaufiner quelques morceaux. On a aussi participé à l’initiative provinciale ‘Live à La Maison’ qui nous a permis de partager deux compos sur les réseaux sociaux et pour lesquels nous avons reçu un certain nombre de commentaires enthousiastes, ça nous a vraiment boosté.
Maintenant que c’est (presque) derrière nous, on peut enfin concrétiser tous ces projets que nous avions dû mettre en standby. Nous avons également lancé notre merchandising avec des casquettes et T-shirts au logo du groupe. On peut toujours les commander via nos réseaux sociaux. Les concerts live reprennent petit à petit, on a eu l’occasion de jouer à Châtillon en septembre dernier. C’était un
vrai bonheur de renouer le contact avec un public qui nous avait beaucoup manqué et de s’éclater sur scène ; c’était surtout cette sensation de jouer en live qui nous manquait, cette énergie partagée avec le public et cette montée d’adrénaline. L’audience présente était vraiment déchaînée et enthousiaste, ça nous a fait un bien fou ! Nous espérons que les organisateurs de concerts vont poursuivre sur cette lancée et nous restons attentifs à chaque opportunité qui peut se présenter et remplir notre agenda pour les mois à venir.

Vous clôturez cette année, le programme provincial « Les Parcours amplifiés » avec la sortie de votre dernier single "Look so cool". Ce titre a été enregistré à la MJ de Marche par François Dediste sous la supervision de Rudy Lenners. Comment s’est passé votre travail ?

En effet, cette année nous a permis de pouvoir enfin reprendre le programme des Parcours interrompu par la COVID-19. C’était très gratifiant, on a fait de très belles rencontres et découvert pas mal de choses artistiquement et techniquement. Nous considérons vraiment cette expérience comme l’accélérateur de notre projet musical grâce à une super équipe d’intervenants. Les résidences à la MJ de Marche ont été particulièrement enrichissantes et instructives.
D’abord nous avons été superbement accueillis par Pierre Marechal à la MJ et toutes les conditions étaient réunies pour pouvoir nous sentir à notre aise et nous concentrer sur notre musique dans des conditions techniques optimales. De plus, ça a permis au groupe de passer beaucoup de temps ensemble et de pouvoir bien discuter et échanger…et faire la fête aussi...
Ensuite, le travail avec Rudy a été intense et tellement positif. Rudy est un coach incroyable avec une oreille musicale hors-norme.
Il nous a vraiment aidé à nous poser les bonnes questions par rapport à nos compositions et à structurer notre approche de travail en tant que groupe...tout ça dans la bonne humeur contagieuse et l’humour légendaire de Rudy. Le fait qu’il soit fan de rock et batteur a certainement été un atout pour nous et notre style musical qui fait la part belle à la section rythmique et aux guitares ravageuses. La compréhension mutuelle était donc parfaite et nous a permis d’arriver à la version idéale de notre morceau. François a également été remarquable sur l’enregistrement et le mixage de ce single ; c’était la première fois qu’on se retrouvait dans des conditions de studio, il a été notre guide et a fait sonner cette chanson exactement comme on le voulait. Breaking Out est donc très fier et très content d’annoncer la sortie de « Look So Cool », et remercie Rudy et François pour leur précieuse collaboration.

Vous serez le 8 décembre à l’Entrepôt, en première partie du « girls band » de trash metal indonésien « Voice of Baceprot ». Une date comme celle-là, c’est une très belle opportunité pour un jeune groupe. Comment appréhendez-vous ce concert ?

Effectivement, c’est une super opportunité pour nous. Jouer à l’Entrepôt c’était presque un rêve qui se réalise, c’est un retour ‘à la maison’ où tout a commencé pour Breaking Out. Et jouer en première partie de ce groupe de dingue qu’est Voice of Baceprot est un honneur. Nous avons hâte de les rencontrer et de partager cette soirée avec elles à l’occasion de leur tournée en Europe. De notre côté, on travaille à fond pour offrir notre meilleur show et on est bien conscient que ce concert en particulier peut nous servir de carte de visite pour la suite. On espère que le public sera aussi chaud que nous et on va tout faire pour que le concert soit à la hauteur des attentes et fasse trembler les murs ! Breaking Out donne donc rendez-vous à tout le monde le 8 Décembre à L’Entrepôt à Arlon!!

Dans votre précédente interview, vous évoquiez votre souhait de sortir un album et de réaliser des clips pour illustrer vos chansons. Quels sont vos projets pour 2022 ?

L’objectif n’a pas changé, l’album reste notre priorité. La question est maintenant de savoir si on part sur un album ou sur un premier EP. On peaufine actuellement toutes nos compositions pour préparer au mieux notre prochaine session studio. Les vidéos sont également un plus et nous avions pris plaisir à nous filmer lors des deux morceaux du confinement, donc nous allons continuer dans cette voie. En fait de façon générale, nous dirions qu’il y a tout simplement cette envie de franchir les étapes, de continuer d’avancer et d’évoluer tous ensemble avec le bagage accumulé grâce aux Parcours Amplifiés, et également ce besoin de faire un maximum de concerts pour partager notre musique et « spread the rock & roll ».