Aidan Gibson : l'interview

Publiée le : 01/06/2021

Aidan, ça fait un moment déjà qu’on le suit… et qu’on l’apprécie !  Aujourd’hui, après son projet NERD et la parenthèse « groupe » avec Former Self, c’est sous son propre nom qu’il revient sur le devant de la scène et sort « Overcast », jolie chanson pop/rock qu’il partage avec Benni, autre jeune étoile de la région.  Ces deux-là étaient fait pour se rencontrer…

Aidan, on t’a découvert avec NERD ; on t’a vu dans le groupe Former Self ; aujourd’hui, en tant qu’artiste, tu reviens sous ta véritable identité, dirait-on.  Pourquoi ?

Au niveau sonore c’est plus ou moins la même chose que je faisais sous le nom NERD avec peut-être un peu plus d’éléments pop. Le changement de nom était surtout fait pour mettre mes chansons sur les plateformes streaming sans être confondu avec d’autres artistes avec des noms similaires.

« Overcast » est un morceau avec, en featuring, Benni, une autre artiste de la Province ; raconte-nous comment s’est passée cette collaboration ?

« Overcast » était une chanson que j’avais composée en 2019 et que j’avais un peu laissé de côté, je savais que je voulais collaborer avec quelqu’un pour ce morceau et c’est après être tombé sur une live session de Benni que je l’ai contactée pour savoir si ça l’intéressait de travailler sur cette chanson avec moi.

Musicalement parlant, quels sont tes projets pour les prochains mois ?  Tourner reste compliqué, j’imagine…

J’ai quelques chansons qui sont prêtes à être enregistrées et que j’espère sortir dans les prochains mois. Et au niveau des concerts, je prendrais tout ce qu’on me propose, ça fait tellement longtemps…

Dans 10 ans, tu te vois où et en train de faire quoi ?

Je ne saurais vraiment pas du tout répondre (rires), j’espère quelque chose dans la musique…

On t’envoie sur une île déserte et tu ne peux prendre que 3 albums avec toi ; lesquels prends-tu ?

“Are We All the Same Distance Apart” de Crooks, “Everything Goes Away” de Trophy Eyes et peut-être “American Idiot” de Green Day vu que c’est un peu l’album qui m’a fait rentrer dans la musique.

Propos recueillis par Romuald Collard.