Cosmic FM : l'interview

Publiée le : 03/11/2017

Cosmic FM passe la seconde ! Changement de style, changement de look,... les garçons de Habay ont mis les petits plats dans les grands et sortent « Catalyst », leur nouvel album produit par Rudy Lenners et enregistré au Noise Factory Studios. Sonorités plus pop, nouvelles envies et crowdfunding… Ils nous disent tout !

Rencontre !

On vous a connu plus rock ; pourquoi ce virage plus pop (alternative) ?

L’album arrive plus de 3 ans après la sortie de notre premier EP, qu’on avait commencé à composer il y a presque 5 ans ! Quand on sait que le groupe a 21 ans de moyenne d’âge, cela signifie qu’un quart de notre vie s’est déroulé depuis nos premières compos, ça laisse le temps d’évoluer !
On voulait aussi que le single soit le plus accessible possible, afin de toucher un public plus large. Ce qui nous a amenés à faire le choix de mettre en avant un single un peu plus « pop ». Mais globalement, l’ensemble de l’album est dans la même lignée qu’avant : dynamique, efficace, mélodique…et rock !

Au début de l’aventure, Cosmic FM était un groupe instrumental ; qu’est-ce que l’apport d’un chanteur vous a a amené ?

D’avantage de créativité. Ça nous permet d’ « oser » davantage, notamment dans la composition. Avoir un chanteur et un rappeur nous permet, par exemple, de faire de chouettes « questions-réponses ». On espère aussi se rapprocher davantage du public en mettant des mots sur notre univers et sur notre identité.

L’album sort mi-novembre, quelles sont vos attentes ?

Nous avançons par paliers. Il y a plus d’un an, on s’est réunis pour discuter de ce qu’on voulait faire de ce projet et on s’est rendu compte que notre rêve du moment était de sortir un album. Maintenant, nous y sommes et on pense donc naturellement au palier suivant.
Nos attentes, aujourd’hui, c’est de pouvoir jouer encore plus et s’amuser sur de belles scènes et devant toujours plus de public. Si cela se fait dans le cadre d’une tournée, ça serait magique. C’est donc logiquement le prochain rêve sur la liste !

L’album a été financé par le système du crowdfunding ; ça aurait été impossible sans ?

Ah, l’argent ! On aimerait bien ne pas y penser. On profite d’ailleurs de cette interview pour remercier toutes les personnes qui nous ont soutenus. Grâce au crowdfunding, on a pu davantage se concentrer sur la musique. Parce que, effectivement, on n’aurait pas pu sortir cet album et ce clip sans crowdfunding. D’ailleurs on en a fait deux sortes : un classique, sur une plateforme web et un autre sous forme d’événements culturels. Les gens savaient que les bénéfices iraient directement à l’album. Il y a eu une Jam session, de l’improvisation théâtrale et une soirée cinéma… d’ailleurs on va peut-être refaire quelque chose dans les mois à venir, pour remercier tout ce beau monde.

Terminer la phrase : « Dans 5 ans, Cosmic FM sera… »

…comme aujourd’hui. Quatre amis s’amusant à faire de la musique. En espérant bien sûr que les productions soient toujours meilleures. On travaille pour, en tout cas !

Propos recueillis par Romuald Collard.

La release party des Cosmic FM est programmée le samedi 17 novembre à l'Entrepôt (Arlon).