BARD’AFF en ouverture des Anthinoises le 28 avril !

Publiée le : 19/04/2018

Ils ouvriront le festival « Les Anthinoises » le samedi 28 avril prochain (Scène Découvertes) ; histoire, sans doute, de démarrer cette édition pied au plancher avec un groupe qui sait ce que le mot énergie veut dire ! Du coup, on en a profité pour faire le point avec eux avant ce grand rendez-vous ! 

Comment se passe la composition chez Bard’Aff ? Qui fait quoi ?

Chaque morceau est le fruit d’une idée personnelle qui devient une création collective. Nous sommes tous à l’origine d’au moins un morceau et nous composons nos propres lignes en concertation. Tout le monde a son mot à dire…

Trois filles, trois gars ; pensez-vous avoir trouvé la meilleure formule possible pour ce groupe ?

Les filles disent que sans les mecs ça serait plus sympa. Bizarrement les gars disent le contraire, ou alors avec encore plus de meufs, allez savoir… (rires).

Bard’Aff, c’est la fête, la danse, l’ambiance, … Comment faites-vous les jours où, comme tout le monde, vous n’avez « pas trop envie » … ?

Et bien on fait comme tout le monde, on fait avec ! (rires) Les filles font du violon/accordéon-couture et les mecs boivent des bières, fument et parlent d’arbres fruitiers. D’ailleurs c’est une fille qui répond, vous avez vu comme elle brode bien ? (rires)

Chez Bard’Aff, on est plutôt Matmatah… ou plutôt Pogues ?

On est plutôt… Pogmatah ! (rires) On vient tous d’univers musicaux différents ; du coup, notre style musical varie d’une chanson à l’autre, mais toujours avec comme ligne de base une bonne énergie.

Avouez… vous êtes un peu le groupe qu’on met en fin de festival pour terminer la fête, non ?

Avouez, vous nous avez déjà vu en fin de festival ? (rires) En fait, le plus souvent, on joue en début de festival pour justement mettre l’ambiance ! D’ailleurs on sera les premiers sur la Scène Découvertes aux Anthinoises le samedi 28 avril prochain !

Propos recueillis par Romuald Collard.